Soutien aux trois collègues réprimé·es du lycée Desfontaines de Melle

Soutien aux trois collègues réprimé·es du lycée Desfontaines de Melle

Communiqué Émancipation

Depuis le mois de mars, trois collègues du lycée Desfontaines de Melle subissent l’acharnement répressif de l’administration de l’Éducation Nationale pour avoir fait grève et s’être mobilisé·es contre les Épreuves Communes de Contrôle Continu (E3C) du bac.

Du 10 au 12 mars, quelques jours avant le confinement, elles/il sont convoqué·es au Rectorat de Poitiers pour se voir signifier une suspension à titre conservatoire de 4 mois, permettant à l’administration d’éviter toute procédure contradictoire et toute possibilité pour les collègues de se défendre. Dès le 13 mai, 48 heures après le déconfinement, les trois enseignant·es sont auditionné·es dans une enquête administrative menée entièrement à charge et dans laquelle il leur est refusé le droit de se défendre des faits qui leur sont reprochés.

Un arrêté du Rectorat du 18 juin, décide que leur suspension conservatoire est prolongée jusqu’au 10 novembre. Huit mois de suspension pour fait de grève !

Le 17 juillet, le Tribunal Administratif a rejeté les requêtes en suspension contre cet arrêté. Le jugement sur le fond est renvoyé à plus tard et un Conseil de Discipline est annoncé pour septembre.

Émancipation Tendance Intersyndicale tient à exprimer son soutien total aux trois collègues réprimé·es et contribuera autant que possible à intensifier la mobilisation pour obtenir l’abandon de la suspension prolongée, l’annulation de la CAPA disciplinaire prévue en septembre et l’abandon de toute poursuite ou sanction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *