Assassinat de Samuel Paty : communiqué unitaire

Assassinat de Samuel Paty : communiqué unitaire

Chez l’ensemble des collègues et du mouvement syndical, la révolte s’exprime. Il est important de porter de manière indépendante les revendications des personnels, de défendre une école publique et laïque qui ouvre sur le monde, en refusant toute récupération xénophobe et aussi toute « unité nationale » derrière Macron et Blanquer.

Un professeur d’histoire-géographie dans un collège des Yvelines a été assassiné hier vendredi après-midi. Ce meurtre fait suite à un cours de l’enseignant sur la liberté d’expression, utilisant des caricatures.

Les organisations syndicales de l’éducation expriment leur effroi face à ce crime. Elles adressent leurs sincères condoléances aux proches, aux collègues, aux élèves, à la famille de notre collègue. L’heure est au deuil, au recueillement et à la solidarité.

S’attaquer à un enseignant, c’est s’attaquer à l’école qui est un lieu de construction d’un savoir critique, de rencontre de l’autre, de la formation de futur-e-s adultes libres et éclairé-e-s. Nos organisations réaffirment leur attachement à la liberté d’expression, condition nécessaire à l’émancipation, et appellent à éviter toute instrumentalisation de ce drame.

Les organisations appellent les personnels à rejoindre massivement les initiatives prévues localement ce dimanche 18 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *