La FTCR condamne avec fermeté l’assassinat de Samuel Paty

La FTCR condamne avec fermeté l’assassinat de Samuel Paty

Nous publions ci-dessous la prise de position de la FTCR (Fédération tunisienne pour la citoyenneté des deux rives). Il y a beaucoup de prises de positions, de communiqués, de gens qui s’expriment sur les medias… mais en général on n’y donne pas la parole aux premier.es concerné.es, à savoir les enseignant.es et les travailleur.es issu.es de l’immigration.

La FTCR et les associations membres, tiennent à assurer à la famille et aux proches de Samuel PATY de l’entière solidarité et empathie, avec une pensée très émue pour ses élèves et ses collègues du collège du Bois d’Aulne.

La FTCR et les associations membres, condamnent avec fermeté l’assassinat de Samuel PATY, Enseignant, Educateur, Professeur d’Histoire-Géographie, par un criminel haineux, intolérant et fanatique. Un acte guidé par une idéologie sectaire, intolérante, incompatible avec la vie en société, refusant tout vivre ensemble et toute coexistence avec les autres pensées en France comme dans les pays arabes et/ou musulmans. Rien d’étonnant donc que ces terroristes et leurs idéologues s’attaquent au principe même de liberté d’expression et à plus forte raison de liberté de conscience.

Qui plus est cet assassinat terroriste comme tous les attentats précédents n’ont eu pour effet jusque-là et à chaque fois que de renforcer les idéologies nationalistes et d’extrême-droite hostiles aux musulmans et aux étrangers et, par contrecoup, à ouvrir la voie à un durcissement des politiques de plus en plus restrictives et répressives contre les immigrés mais aussi contre les libertés de tous.

La FTCR et les associations membres alertent cependant, contre les amalgames faciles et s’opposent fermement à la stigmatisation des musulmans et aux mesures répressives et arbitraires dirigées contre des associations de l’immigration et de lutte contre le racisme et l’islamophobie.

Envenimer les relations entre les communautés, tel est l’un des buts des idéologues du terrorisme.

La FTCR et les associations membres tiennent également à rappeler son attachement à l’école publique notamment dans les quartiers populaires ainsi qu’à l’enseignement laïc et éclairé. La FTCR et les associations membres sont toujours aux côtés des enseignants et des éducateurs et tiennent, à cette douloureuse occasion, à leur témoigner toute leur solidarité. Cet évènement tragique nous rappelle combien l’éducation est indissociable de la liberté et de la démocratie.

La FTCR et les associations membres prendront part à l’hommage national qui sera rendu mercredi 21 Octobre 2020 prochain au Professeur Samuel PATY.

Paris le 20 Octobre 2020

Le Bureau de la FTCR
Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux rives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *