En soutien aux salarié·es en lutte d’Ibis Batignolles

En soutien aux salarié·es en lutte d’Ibis Batignolles

Depuis le 17 juillet dernier, les salarié·es de l’hôtel Ibis Batignolles dans le 17e arrondissement de Paris sont en grève. 23 femmes et 1 homme dénoncent les conditions de travail que leur impose la société de sous-traitance STN qui les embauche : salaire en fonction du nombre de chambres nettoyées et non du temps de travail, heures supplémentaires non payées, contrats à temps très partiel 4h, 5h, 6h… par semaine, etc.. Elles et ils demandent notamment à être embauché·es directement par l’hôtel, comme c’est le cas pour d’autres personnels, et avec les mêmes conditions de travail.Les femmes de chambre de l’hôtel Ibis Batignolles dénoncent aussi le viol commis par l’ancien directeur de l’hôtel sur l’une d’entre elles, viol que cherche à étouffer le groupe Accor.
Elles et ils appellent à les soutenir, en boycottant Accor, en participant à la caisse de grève (ici), mais aussi en organisant des rassemblements partout en France et en les relayant sur les réseaux sociaux de la grève.

La lutte de ces femmes, c’est une lutte contre la violence d’un système capitaliste, patriarcal et raciste. Soutenons-les !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *