“La mécanique des flux”

Cinéma
lundi 17 octobre 2016

Titre parlant et juste puisque, la gestion et la rétention hors des frontières européennes des “flux” de réfugiés, d’exilés, soit la Mécanique des flux, tient lieu de politique d’accueil !

Les images, les entretiens, la musique, le montage en font un film rare où l’on “accompagne” les femmes, les enfants, les hommes qui ont pour seules armes la force de leur intelligence, de leur vitalité. 

Alors que l’on croit déjà savoir, on y voit précisément des lieux de rétention où les conditions de vie sont bien pires qu’en prison, et ce sine die. “HELP, Guantanamo, nous sommes là, faites le savoir” crient les réfugiés derrière les barreaux.

On y entend des médecins, mais aussi des policiers qui traquent les familles : “ils fuient la guerre, c’est certain, mais nous on fait notre boulot” et surtout des exilés qui parlent de manière très forte de leur voyage, de leurs rêves, de leurs solitudes et des solidarités, mêlés.

Ce film n’est pas le énième film sur cette question. Il est comme un voyage sensible et argumenté.

Glaçant et en même temps, outil, source de mobilisation, alors que les politiques locales, nationales et européennes sont de plus en plus odieuses, à courte vue.

Ce très beau documentaire n’a pas rencontré un public très nombreux, trop dérangeant sans doute, mais il doit continuer de vivre comme support de rencontres, de débats, d’actions.

Regardez-le, faites-le passer !

E. L.