Victimes de la coalition internationale à Raqqa

mercredi 16 août 2017

Mohamad Taha qui a participé à la conférence de Najwa Sahloul le 30 06 2017 a connu début août une douloureuse et dramatique réalité familiale. Les bombardements in-discriminés de la coalition internationale sur la ville de Raqqa ont causé la mort de 29 civils dont 14 appartenant à la seule famille de Mohamad, qui comptait en autres 7 enfants.

Cette branche familiale décimée témoigne cruellement de la violence extrême de ces bombardements menés par la coalition internationale dont les crimes contre l’humanité doivent être fermement dénoncés à l’instar de ceux perpétrés par l’aviation russe et celle du régime.

La collusion entre ces puissances impérialistes d’Est et d’Ouest se révèle patente en Syrie, et ce principalement contre le peuple syrien insurgé.

Rappelons que les populations de Deir er-Zor ou d’Idlib qui souffrent de l’oppression des milices du Front Fatah Al-Cham (l’ex-Front Al-Nosra) pourraient prochainement subir le même sort.

L’arrêt des carnages et le retrait de l’aviation française qui participe de ces bombardements au Moyen-Orient doivent être exigés auprès de la présidence et du gouvernement français.

Nos fédérations syndicales sont en responsabilité de ces exigences et nous ferons tout pour qu’elles aboutissent.

Les camarades d’Émancipation tendance intersyndicale tiennent à témoigner à notre ami syrien Mohamad Taha, leur forte émotion et indignation.

Notre soutien à la cause syrienne n’en sera que plus déterminé et nous œuvrerons pour que ces crimes ne demeurent pas impunis.


Brèves

7 juillet - RELAXE POUR ELIE DOMOTA !

Message de soutien d’Émancipation à Élie Domota
Le syndicaliste guadeloupéen Élie Domota, (...)

14 février - Réunion publique - Jeudi 23 février à 19h - Alep : un tournant ?

Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales
Réunion publique avec :
Ziad (...)