Congrès du SNASUB

dimanche 7 janvier 2018

Nous publions ci-dessous l’appel à candidature d’Émancipation pour les élections au Syndicat National de l’Administration Scolaire Universitaire et des Bibliothèques de la FSU.

Pour une liste Émancipation !

Une politique gouvernementale qui doit être stoppée

La violence de l’offensive Macron impose de construire enfin la mobilisation dans l’unité public-privé des syndicats et des personnels (AG interpro) pour contrer les ordonnances et les attaques contre la FP : blocage du point, décorrélation entre les trois versants de la Fonction publique, 120 000 postes supprimés, plus les emplois aidés...

Les orientations qui seront défendues par Émancipation :

  • Unifier les revendications pour étendre et prolonger les mobilisations dans la perspective de la grève générale.
  • Contre la mondialisation capitaliste et son serviteur Macron, socialisation sous contrôle démocratique des entreprises et expropriation des banques et des institutions financières, suppression de la dette.
  • Pour un code du travail protecteur : retrait des ordonnances, abrogation des lois El Khomri et travail XXL, un véritable CDI pour touTEs dans le privé, interdiction des licenciements, des temps partiels imposés, de l’intérim, de la sous-traitance.
  • Pour une jeunesse libre de ses choix ; refus des attaques de Macron/Blanquer/Vidal : casse du bac et du second cycle, sélection à l’université. Pour un autre système éducatif, polytechnique et polyvalent sans orientation jusqu’à la fin du lycée.
  • Pour des cotisations sociales prélevées dès la création de toutes les richesses, contre leur remplacement par l’impôt, voie vers la financiarisation puis la privatisation.
  • Pour le retour à une protection sociale gérée par les salariéEs : Sécu à 100 % ; retraite à 55 ans (50 pour les métiers pénibles) avec 100 % du meilleur salaire net (pas de pensions inférieures à 1700 euros nets), sans calcul de durée de carrière qui frappe injustement les femmes.
  • Pour l’augmentation des salaires, accroissement uniforme pour touTEs de 400 € en points d’indice, pas de salaires inférieurs à 1700 € nets.
  • Pour la création de tous les postes nécessaires dans la Fonction publique avec titularisation immédiate de touTEs les non-titulaires, sans condition de concours ni de nationalité.
  • Pour l’arrêt des évaluations individuelles qui détruisent les collectifs de travail.
  • Contre la participation des directions syndicales aux concertations qui servent de caution à la politique gouvernementale, en premier lieu autour du “comité action publique 2022”.

Contacts : henri.fourtine@gmail.com ; er@emancipation.fr


Brèves

10 juillet 2017 -  Retrait des projets Macron, retrait du projet de réforme du code du travail

Motion votée le 28 juin au Conseil syndical du SNUipp 13
Les premiers projets ou annonces du (...)

26 juin 2017 - La rentrée ne peut pas se faire dans ces conditions !

Appel intersyndical IDF
Jeudi 29 juin se tient un CTSD ayant à l’ordre du jour les dotations en (...)

2 février 2017 - Communiqué PPCR

Mise en œuvre du protocole PPCR : plus de risques que de bénéfices sur la feuille de paye (...)

1er octobre 2016 - L’évaluation en débat au CDFN de la FSU

Le projet de réforme de l’évaluation des personnels vient compléter l’ensemble des réformes qui ont (...)

2 septembre 2016 - Retrait du projet “d’évaluation” des personnels enseignants !

La mise en place de la loi de “refondation” de l’école (2013) impose la redéfinition du métier (...)