Le château d’eau de Khuza’a

Nous lançons une nouvelle souscription
mardi 23 janvier 2018
par  Catherine

Khuza’a est un village agricole de 11 000 habitant.e.s au Sud-Est de la bande de Gaza. Pendant le massacre de “Bordure Protectrice” (été 2014), le village a été occupé et ravagé. De très nombreuses maisons ont été détruites ou ravagées sauf celles occupées par l’armée israélienne. Il y a eu 92 mort-e-s. La population a dû fuir dans les villes.

Après le cessez-le-feu, les paysan-ne-s ont remis en culture leurs terres labourées par les tanks. La terre est fertile à Khuza’a qui est un des rares endroits de la bande de Gaza où l’eau est bonne et sans sel. Mais cette eau est à 150 m sous terre et il faut la pomper. Il n’y a que quatre à six heures d’électricité par jour à Gaza. Pendant l’été 2016, faute d’électricité pour pomper l’eau, les récoltes de légumes et de melons ne sont pas arrivées à maturité. D’où la demande des paysan.ne.s de construire un château d’eau.

L’UJFP n’est pas une association humanitaire. Mais permettre à la population de Gaza de produire et de refuser la dépendance est un objectif politique.

L’UJFP a lancé une souscription en août 2016. Le château d’eau a coûté plus cher que prévu (21 700 euros) à cause de la pénurie de ciment. Il a été inauguré le 20 décembre 2016 en présence de toutes les autorités locales. Sa hauteur est de 17 m, sa contenance 107 000 litres. Il a été rempli 600 fois pendant les neuf premiers mois d’utilisation. 35 exploitations (soit environ 350 personnes) l’utilisent. Les paysan-ne-s ont pu abandonner les cultures de céréales pour se consacrer à des cultures maraîchères beaucoup plus utiles et qui leur permettent de vivre.

L’efficacité du château d’eau a poussé les exploitations proches à souhaiter leur raccordement. À leur demande, nous passons à présent à la deuxième phase : il s’agit de porter de 35 à 100 les exploitations raccordées en construisant de nouvelles canalisations et en utilisant celles qui existent. Le projet a été chiffré à 15 000 euros.
Une nouvelle souscription a été lancée.

Il suffit d’aller sur le site de l’UJFP : https://ujfp.org/spip.php?article6046

Aidons les Gazaouis à rester debout ! Faites connaître cette souscription.

Sarah Katz et Pierre Stambul

L’Émancipation syndicale et pédagogique – 3/01/2018 - page 20


Brèves

8 décembre 2017 - Réunion publique - jeudi 14 décembre à 19h - Après les récentes défaites de Daesh, où va la Syrie ?

Réunion publique avec :
Joseph Daher, militant syrien originaire d’Alep
Sakher Achawi, (...)

7 juillet 2017 - RELAXE POUR ELIE DOMOTA !

Message de soutien d’Émancipation à Élie Domota
Le syndicaliste guadeloupéen Élie Domota, (...)

14 février 2017 - Réunion publique - Jeudi 23 février à 19h - Alep : un tournant ?

Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales
Réunion publique avec :
Ziad (...)