La revue Promemo n°18

Culture
samedi 27 janvier 2018

1917-2017 : centenaire des révolutions russes de Pétrograd à Marseille

JPEG - 474.5 ko

La revue de Promemo (Provence Mémoire et Monde ouvrier), dirigée par Gérard Leidet, revisite l’histoire du mouvement social d’un point de vue régional. Après un numéro sur le Front Populaire en 2016, 2017 est l’occasion de commémorer les révolutions de février et d’octobre 1917. Il faut d’abord souligner que certains articles s’inscrivent dans une large perspective ; la contribution de Bernard Regaudiat évoque l’onde de choc des évènements en Europe et en France, et la discordance entre le temps russe et le temps français. La revue ravive aussi le souvenir de Vladimir Maïakovski, poète emblématique de cette époque s’il en est. Le reste du dossier se focalise sur Marseille où les informations sur la révolution ne parviennent qu’incomplètes ou déformées, souligne Frédéric Grossetti, ce qui n’empêche pas de vifs débats résumés par Gérard Leidet. Bernard Regaudiat met l’accent sur la présence russe dans la cité phocéenne, et il présente le journal d’un témoin de la période. Une bonne dizaine de notes de lecture sur la révolution russe complètent l’ensemble, rééditions de classiques de Trotsky ou Lewin alternent avec des regards contemporains sur l’histoire, ceux d’Éric Aunoble, Claude Pennetier et Bernard Pudal (Le souffle d’Octobre) ou encore d’Olivier Besancenot.

À noter que la revue rassemble également plusieurs articles sur l’espace ouvrier. Lucienne Brun a étudié l’histoire de l’habitat ouvrier dans les quartiers Nord de Marseille qui voient arriver des vagues successives d’immigrés, d’abord installés dans des baraques de fortune peu à peu aménagées ; des jardins ouvriers se créent, l’espace ne manque pas, la convivialité non plus. Pour sa part, Patrick Hautière rend compte des violences liées à la question du logement dans son article sur l’action des squatters marseillais de l’après-guerre. Les précurseurs du DAL ont connu la prison, des interventions policières, des blessés ; certaines occupations se terminent parfois tragiquement, quand d’autres ont une issue victorieuse.

Marie-Noëlle Hopital

  • Promemo, revue n°18, novembre 2017, Éditions Syllepse.

Association PROMEMO, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, 5 rue du Château de l’Horloge, BP 647, 13094 Aix-en-Provence Marseille cedex 2