Un mois dans le monde

lundi 25 mars 2019

Mali

Il y a des “coïncidences†curieuses. D’un côté l’armée française annonce triomphalement avoir abattu un “chef jihadiste†redoutable, Yahia Abou Hamman. Il faut bien justifier l’opération Barkhane, lancée en 2014 pour conserver àla Françafrique nos anciennes possessions coloniales. Les Jihadistes sont au Mali parce que l’intervention française en Libye les a chassés, c’est sans fin. De l’autre, il y a déjà7 morts en plus de deux mois de grève de la faim des cheminots. L’État malien leur doit neuf mois d’arriérés de salaire. Fatalité dans un pays très pauvre où il y a déjàeu une grève générale en janvier ? Pas vraiment. Sur prescription du FMI et de la Banque Mondiale, Sénégal et Mali ont privatisé en 2003 la ligne de chemin de fer Dakar-Bamako. Résultat, la ligne ne fonctionne plus. Les 22 locomotives maliennes sont en panne. Au Mali, on privatise tout “sur ordre†: les études, les aéroports, le coton.

Tchad

Encore des coïncidences. Alexandre Benalla, muni de ses fameux passeports diplomatiques, a voyagé en décembre au Tchad et a rencontré le dictateur Idriss Déby, juste avant la visite de Macron. D’après Libération, c’est la découverte d’importants gisements d’or dans le Tibesti qui motivent l’intérêt français. Du coup, il faut défendre la dictature coà»te que coà»te, bien que le Tchad soit en faillite et que l’argent qui n’a pas été placé par Déby dans des paradis fiscaux, ait été détourné par les magnats du pétrole (Chevron) et du négoce (Glencore). Le Tchad jouant un rôle central dans l’opération Barkhane, l’aviation française a, une fois de plus, sauvé le dictateur en bombardant une colonne de jeeps fonçant sur N’Djaména. Nouvelle coïncidence. Nétanyahou, soucieux de trouver des alliés africains face àson isolement diplomatique àl’ONU, a fait une visite officielle… au Tchad le 20 janvier dernier. Déby est très intéressé par le savoir faire et les compétences d’Israë l en matière de sécurité.

Libye

C’est la honte absolue. La France est encore pire que l’Italie de Salvini. Elle vient d’offrir six bateaux (des hors-bords) aux fameux garde-côtes libyens pour “lutter contre l’émigration clandestine†. Ces pseudo garde-côtes sont les gardiens des camps de concentration où les migrantEs sont rançonnéEs, torturéEs, violéEs, tuéEs. À vomir. Un jour, àl’image des AllemandEs qui s’interrogent sur ce qu’ont pu faire leurs ancêtres pendant le nazisme, nos descendantEs nous demanderont des comptes. Notre société a fabriqué un nouvel esclavage meurtrier.

Espagne

Prisonnier des positions centralistes de son parti, le Premier ministre “socialiste†Sanchez n’a fait aucune concession aux indépendantistes catalans (actuellement jugés dans un procès d’un autre âge) et est contraint àde nouvelles élections. Celles-ci s’annoncent mal. Le PSOE va probablement prendre des voix àPodemos qui se divise et s’affaiblit, mais ça ne devrait pas suffire. Le type d’alliance (Ciudadanos, Parti Populaire, Vox = extrême droite xénophobe) qui s’est imposé en Andalousie pourrait l’emporter au niveau national.

Grande Bretagne

Il n’y a pas que le parti conservateur qui est déchiré par des positions incompatibles en son sein sur le Brexit. Le courant “blairiste†du parti travailliste a lancé son offensive contre Jeremy Corbyn. Si ce courant est nettement minoritaire parmi les membres du parti, il est hégémonique dans l’appareil. Plusieurs députéEs ont fait scission en dénonçant une prétendue dérive antisémite du parti travailliste. Ces députéEs appartiennent quasiment touTEs àl’équivalent britannique de l’association “France-Israë l†. Ils/elles répondent àun appel venu d’Israë l pour qui l’arrivée au pouvoir de Corbyn, depuis qu’il a dit que les revendications palestiniennes étaient légitimes, serait catastrophique. Le site états-unien Electronic Intifada a enquêté et montré que les messages antisémites envoyés (avec photos de barbus) sur les listes de discussion du parti travailliste venaient de gens qui n’existent pas. Il a aussi montré les liens des députés démissionnaires avec l’ambassade israélienne. En France, Le Canard Enchaîné a répercuté le point de vue sioniste sur l’antisémitisme de Corbyn. C’est très moche. Seraient-ils sur la pente de Philippe Val ?

Sanders

Il n’est pas fréquent que je dise du bien d’un politicien états-unien. Certes Sanders ne parle pas de révolution socialiste, ni de société sans classe. Il parle un peu de socialisme, beaucoup d’écologie mais surtout de services publics, de gratuité des études, d’inégalités et de salaire minimum. Il est antiraciste. Sans doute, il aurait battu Trump en 2016 si le parti démocrate n’avait pas mobilisé son appareil pour lui barrer la route. Alors oui, sa candidature, voire sa victoire et l’émergence d’une gauche états-unienne, ce serait quand même pas mal. De l’autre côté, Trump a décrété l’état d’urgence pour construire coà»te que coà»te le mur de l’apartheid sur la frontière mexicaine.

Brésil

Certes la noyade de plusieurs centaines d’ouvrierEs après la rupture d’un barrage minier dans l’État du Minas Gerais n’est pas directement imputable au nouveau gouvernement fasciste. Cet accident n’est pas le premier et les organismes qui “vérifient†la solidité des barrages sont liés aux propriétaires, la multinationale Vale, devenue la première dans la production et l’exportation du fer. Mais Bolsonaro qui affiche un racisme décomplexé vis-à-vis des Amérindiens et un refus de toute forme d’écologie, est décidé àmultiplier les mines. Il veut, entre autres, faire du Brésil le seul producteur de niobium, un métal rare aux nombreuses propriétés. Il est l’homme de ces multinationales minières.

Israë l/Palestine

À Gaza, le système de santé est en train de s’écrouler : hôpitaux rasés comme l’hôpital Wafa en 2014, personnels de santé totalement surmenés, manque de matériel, mais surtout manque de médicaments. Il faut savoir que l’occupant interdit l’entrée des produits anticancéreux, condamnant les malades, sauf la poignée qui réussira àsortir, àune mort certaine. La multitude de blesséEs très graves et d’amputéEs lors des “marches du retour†provoque l’apparition de super bactéries résistantes aux antibiotiques. Et si ces bactéries franchissaient le mur ?

En Israë l, le carnaval électoral est en route. Le paysage politique est éclaté de tous les côtés. Ceux qui ont les plus grandes chances de battre Nétanyahou, c’est le tandem Gantz-Lapid. Gantz, c’est le tueur àl’état brut qui a montré son savoir faire àGaza. Lapid, c’est le menteur àl’état brut. Après le mouvement “des tentes†, il avait juré de ne jamais s’allier aux religieux. Il est entré au gouvernement avec eux et s’est écroulé électoralement. En Israë l on le définit comme “centriste†et “laïque†. Face àce tandem, Nétanyahou s’allie dès le premier tour aux disciples du rabbin Meir Kahane, fondateur du Kach, parti politique ouvertement fasciste et temporairement interdit en Israë l. Même l’AIPAC, le lobby sioniste américain, s’est ému de cet attelage.

Algérie

Sur les réseaux sociaux, les blagues sur la candidature àun cinquième mandat de Bouteflika (dont tout le monde sait qu’il n’est plus qu’un handicapé manipulé par un entourage corrompu) se multiplient. L’Algérie n’avait quasiment pas connu le “printemps arabe†. Là, par milliers et dans toutes les régions, la population est descendue dans la rue contre cette mascarade. Première revendication, la dignité. Suivent la démocratie et la fin de la corruption.

Pierre Stambul


Brèves

8 décembre 2017 - Réunion publique - jeudi 14 décembre à19h - Après les récentes défaites de Daesh, où va la Syrie ?

Réunion publique avec :
Joseph Daher, militant syrien originaire d’Alep
Sakher Achawi, (...)

7 juillet 2017 - RELAXE POUR ELIE DOMOTA !

Message de soutien d’Émancipation à Élie Domota
Le syndicaliste guadeloupéen Élie Domota, (...)

14 février 2017 - Réunion publique - Jeudi 23 février à19h - Alep : un tournant ?

Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales
Réunion publique avec :
Ziad (...)