Panégyrique de Chavez ?

mercredi 5 septembre 2007
par  QD, Administrateur

(article publié dans la revue "L’Emancipation syndicale et pédagogique", n°6 de février 2007)

VENEZUELA

Panégyrique de Chavez ?


Nous publions ici le point de vue d’un lecteur suite à la publication, dans notre édition de décembre dernier, d’un article intitulé Perspectives pour la révolution vénézuélienne.


Ça m’a toujours embêté de soutenir avec autant d’enthousiasme un chef d’état, même aussi super chouette qu’un ami du caudillo Fidel Castro et un admirateur du Che. C’est vrai que l’article se positionne pour un soutien critique, insistant sur le fait que la révolution bolivarienne doit se placer sous le contrôle démocratique des travailleurs, ce qui actuellement n’est pas encore le cas. Cependant, l’auteur semble confiant que ce socialisme par en bas est dans les projets de Chavez. Voyons d’abord ce qui intéresse Chavez en ce moment : se créer une milice (dite démocratique ; d’autodéfense et des travailleurs) au cas où les incidents de la décennie passée (intervention en sous-main de la CIA) se reproduiraient.

Ce militaire vient de renforcer considérablement son armée (achat de AK103, et de Mig30 dernier cri- supérieurs au F117 américains) et de créer une "milice populaire" fanatiquement dévouée à Chavez. Ces 100 000 combattants de la révolution, armés et intégrés dans l’armée, défendront Chavez en cas de coup dur. Je cite l’article de Jerôme Metellus : "Le président Chavez a dit à de nombreuses reprises que le peuple vénézuélien ne veut pas la guerre mais se défendre. La constitution d’une réserve et d’une garde territoriale est une tentative d’armer la révolution contre la menace d’une intervention étrangère. Les militants révolutionnaires approuveront cette démarche"  ; et ben, pas moi ! "Chaque travailleur, chaque étudiant doit apprendre le maniement des armes. [...] Des écoles spéciales doivent être créées pour entraîner les cadres militaires issus des rangs de la classe ouvrière et de la paysannerie. Il y a de très nombreux officiers militaires dans l’armée qui peuvent fournir une éducation et un entraînement militaires aux travailleurs." Youpi ! Y’a l’armée pour guider les masses ! Vive la "militarisation révolutionnaire" "comparable [...] à la République ouvrière et démocratique fondée par les Bolcheviks, en Russie, avant qu’elle ne soit détruite par Staline" ! Si vous regardez TéléSUR (la télé vénézuélienne-bolivienne-cubaine), ce que je fais régulièrement, vous verrez que la tête de Hugo Chavez occupe l’écran environ 50% du temps. TOUS ses discours sont retransmis en direct pendant des heures et des heures, avec gros plans sur le leader en treillis ou en chemise rouge.

Bien sûr, l’utilisation des ressources pétrolières pour le bien-être de la population, et sur une telle échelle, est un exemple assez unique de redistribution des richesses. Chavez et son mélange de socialisme "à la vénézuélienne", de social-démocratie et de réunification "bolivarienne" du continent, sont intéressants et séduisants. Restons néanmoins vigilants ! Les déclarations récentes de Chavez au sujet d’Ahmedjad incitent à la réflexion. En l’accueillant à Caracas, le président vénézuélien a salué un "combattant des causes justes", un "frère" et un "révolutionnaire". Il a de plus déclaré soutenir à 100% les ambitions nucléaires de l’Iran.

J’ai souvent pensé que l’engagement sans retenue dans le tiers-mondisme risque de devenir un succédané aux luttes des travailleurs. Le grand danger est, ne vivant pas sur place, de soutenir n’importe quel pouvoir parce qu’il se drape de jolis oripeaux. Etre anti-sioniste signifie-t-il soutenir le parti fermement anti-socialiste qu’est le Hezbollah de Nasrallah (c’est ce que pense la LCR) ? Etre anti-impérialiste signifie-t-il soutenir les maoïstes népalais et indiens (des furieux qui massacrent des villages entiers car composés d’"éléments réactionnaires") ?

Marre des bruits de bottes !

Daniel KOECHLIN


Documents joints

Télécharger l'article en PDF
Télécharger l'article en PDF

Brèves

8 décembre 2017 - Réunion publique - jeudi 14 décembre à 19h - Après les récentes défaites de Daesh, où va la Syrie ?

Réunion publique avec :
Joseph Daher, militant syrien originaire d’Alep
Sakher Achawi, (...)

7 juillet 2017 - RELAXE POUR ELIE DOMOTA !

Message de soutien d’Émancipation à Élie Domota
Le syndicaliste guadeloupéen Élie Domota, (...)

14 février 2017 - Réunion publique - Jeudi 23 février à 19h - Alep : un tournant ?

Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales
Réunion publique avec :
Ziad (...)