Oui à la laïcité, malvenue au pape !

samedi 23 août 2008
par  QD, Administrateur

(texte adopté à la Semaine d’Emancipation)

Les 12, 13 et 14 septembre 2008, le pape Benoît XVI sera en France. Cet accueil par le chef de l’État français est inacceptable et contredit notamment le principe de laïcité, ans la mesure où la visite d’un chef religieux ne doit se faire qu’à titre privé : il y a là une confusion délibérément entretenue entre visite privée d’un chef religieux et visite publique d’un chef d’État. À ce titre, Émancipation dénonce tout financement public qui serait décidé en faveur de ce événement.

Nul doute que ces choix de l’État français et cette venue du pape sont consécutifs aux déclarations de Sarkozy au Latran en décembre 2007, mettant explicitement en cause la laïcité institutionnelle et le rôle de l’école publique : "Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s’il est important qu’il s’en approche, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance".

Émancipation s’associe aux appels à mobilisations contre cette "malvenue" du pape, porteur de discriminations (contre les femmes, les homosexuels, les minorités…), d’attaques contre la laïcité, les solidarités, la volonté d’émancipation et de progrès social.

Un "tous ensemble" serait nécessaire pour défendre la laïcité. Émancipation regrette donc la division des organisations laïques et la dispersion des initiatives. Elle appelle à participer à toutes les initiatives prévues les 13 et 14 septembre.