Appel à contributions Tribune féministe 2012

lundi 19 décembre 2011
par  Rosine

Machisme pas mort ; travail, famille et renflouement de la “dette” nationale, en cette période de “récession” pas seulement économique, les femmes, comme toujours, sont en première ligne des sacrifices. En Europe, dans des pays du Maghreb et du Moyen-Orient, et à travers le monde, en dépit de combats dont elles sont souvent le moteur, le patriarcat - comme le capitalisme dont il a toujours été le souteneur fidèle - se porte encore bien et s’affiche même ostentatoirement dans nombre de projets politiques.

Si beaucoup de revues syndicales, plus rarement pédagogiques, consacrent régulièrement un espace à une rubrique sous l’intitulé générique Femmes, elles sont beaucoup moins nombreuses à proposer un espace à l’expression et la revendication spécifiquement féministes. Revendications dont on sait qu’elles apparaissent encore trop souvent superfétatoires, moins urgentes, sans compter les dénominations disqualifiantes, hélas toujours en circulation dans les milieux militants : “front secondaire”, ”revendications petites bourgeoises”…

Avec une Chronique des sexismes ordinaires mensuelle régulière dédiée depuis plus de dix ans à l’expression féministe en quatrième de couverture, la publication d’articles sur le sujet, et un dossier annuel intitulé Tribune féministe, le flambeau du féminisme est consubstantiel au projet rédactionnel de L’Émancipation syndicale et pédagogique qui perpétue la tradition des instituteurs fondateurs – et des institutrices fondatrices qu’on oublie trop souvent – du syndicalisme des débuts du XXème siècle. Au premier rang desquelles se trouve Marie Guillot, animatrice de la première ”Tribune féministe” bimensuelle apparue en 1912 dans les colonnes de “L’École Émancipée” ; tribune dont nous avons repris l’intitulé et dont nous célèbrerons donc également le centenaire en 2012. (1).

Cette Tribune féministe n’est en effet pas un rituel de principe, mais souhaite déboucher sur la publication d’un outil actualisé plus que jamais nécessaire aux débats et aux luttes de l’heure. Les articles qui devront être disponibles avant les Journées intersyndicales femmes des 11 et 12 mars 2012 (2) seront publiés dans notre numéro de février.

Aidez-nous cette année encore à rassembler les éléments d’une tribune résolument féministe !

(signatures masculines comme féminines bienvenues)

Les propositions devront être adressées au plus tard mi-Janvier à Rosine Charlut rbcm@free.fr en charge de la coordination de ce dossier.

(1) voir “Notre centenaire1910-2010” et la “Tribune féministe”  L’Émancipation n°6 de février 2010

(2) attention, nombre de places contingenté, informez-vous auprès de votre section syndicale CGT Éduc’action, FSU ou SUD-Éducation. Demande de stage syndical à déposer avant le 11 février 2012.