Un mois dans le monde

dimanche 8 janvier 2012

Russie

Depuis l’écroulement de l’URSS, rien ne semblait s’opposer à la mainmise de l’oligarchie mafieuse incarnée par le duo Poutine/Medvedev sur la Russie. Cette fois-ci, l’oligarchie a senti que le vent tournait et que, sans bourrage d’urnes et sans l’utilisation des bonnes vieilles méthodes du FSB (digne successeur du KGB) à savoir arrestations massives, censure généralisée, provocations, écoutes téléphoniques … ça ne passerait pas. Tous les observateurs s’accordent à dire que le parti « Russie Unie » a obtenu au plus 30% des voix aux législatives et donc que sa majorité à la Douma est frauduleuse. Depuis, les manifestations ne cessent pas. On manifeste de l’extrême gauche à l’extrême droite, de Saint-Pétersbourg à Vladivostok, de la classe moyenne qui consomme à la classe ouvrière paupérisée qui se fait voler les richesses du pays. Poutine a une échéance : les élections présidentielles du mois de mars où il a annoncé sa candidature. Il est tenté par une fuite en avant : museler les oppositions et frauder encore plus. Avec peut-être un processus de manifestations répétées inspirées du printemps arabe contre lui.

Kazakhstan

Nazarbaïev, le dictateur « ex-communiste » qui était déjà en place au moment de l’éclatement de l’URSS est toujours là. Le pays possède d’immenses ressources naturelles. Seule l’oligarchie en profite. Les dernières émeutes ont éclaté à Janaozen, une ville pétrolière où les ouvriers qui exigeaient une augmentation de salaires ont été licenciés et massacrés par la police (14 morts, des blessés achevés). Le pouvoir a pris peur. Il a fait sauter le fusible du gouverneur local, cédé sur les salaires et « promis une enquête ».

Chine

Le Guangdong est la province de Canton et Shenzen, proche d’HongKong. C’est la première province où l’économie s’est « libéralisée » avec d’immenses entreprises et des millions d’ouvriers « migrants » venus d’autres provinces. Les grèves s’y multiplient : ça a commencé fin novembre à Nike et Adidas. Les 7000 ouvriers qui gagnent 130 euros par mois se sont mis en grève … contre la délocalisation de leur entreprise. Apparemment, il y a déjà des endroits où les salaires sont plus bas. Dans le village d’Haimen, des émeutes ont éclaté contre un projet de centrale thermique qui pollue l’environnement. À Wukan, les paysans se sont révoltés contre un projet d’expropriation. En se convertissant au capitalisme le plus sauvage, le PC chinois pensait-il que la lutte des classes n’existe plus ?

Gbagbo

Il a été remis par Ouattara à la Cour Pénale Internationale et est à présent à la Haye avec Mladic et Karadzic. On pourrait s’en réjouir car incontestablement, les partisans de Gbagbo ont fait (sous ses ordres) des massacres ethniques de masse. Sauf que cette « justice » internationale ressemble de plus en plus à la justice des vainqueurs. Les témoignages abondent pour indiquer que les troupes de Ouattara (avec la complicité active de l’armée française) ont commis des crimes de guerre à Duékoué (au moins 800 morts en avril 2011) sans que la même cour ne poursuive les coupables.

Israël

Aux cris de « le peuple demande l’expulsion des agents infiltrés » ou « Israël est pour les Juifs, le Soudan pour les soudanais », des milliers de manifestants à Tel-Aviv ont exigé l’arrêt de l’immigration « illégale » venue d’Afrique de l’Est. Nétanyahou et le maire de Tel-Aviv ont qualifié cette immigration de catastrophe nationale et le pays débloque 160 millions de dollars pour agrandir les camps de rétention et moderniser la clôture le long de la frontière égyptienne. On devrait envoyer Guéant faire un stage en Israël.

En même temps, Louis Aliot, n°2 du Front National a fait une visite en Israël, préparant une prochaine visite de Marine Le Pen. Cette visite annoncée suit celle, l’an dernier, de tous les dirigeants de l’extrême droite européenne et elle s’accompagne d’appels de Juifs français à voter pour le Front National. Le dénominateur commun de cette évolution, c’est la haine de l’Arabe et du musulman qui devient le ciment de tous les nostalgiques du fascisme.
Du côté des alliés américains d’Israël, le gouvernement Obama s’inquiète qu’Israël puisse attaquer l’Iran … sans même l’informer ! Et Newt Gingrich, candidat à l’investiture républicaine et ancien chef du groupe parlementaire de son parti a repris les théories négationnistes en vogue en Israël : pour lui le peuple palestinien n’existe pas. Ce serait un ramassis composite de populations diverses amenées là par les Ottomans et tous seraient des terroristes.

Salah Hamouri a (enfin) été libéré dans le cadre de l’échange signé avec le Hamas en échange de Gilad Shalit. En fait Salah a fait 7 ans de prison pour un crime imaginaire, la principale accusation étant l’appartenance au Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP). Il a été libéré après la date d’expiration de sa condamnation. En même temps que 500 palestiniens étaient libérés, il y a eu dans la période 500 nouvelles arrestations. Il y a toujours plusieurs milliers de prisonniers politiques palestiniens dont Marwan Barghouti, les principaux élus du Hamas et la direction politique du FPLP.
En France, la libération de Salah a entraîné de la part du CRIF et des médias un déchaînement de propos diffamatoires concluant à sa culpabilité et travestissant ses propos. Du côté de la complicité française avec la colonisation, c’est toujours l’entreprise Véolia qui se singularise : elle exploite la décharge de Tovlan, en territoire occupé près de Jéricho. Les déchets sont israéliens, la pollution c’est pour la Palestine.

Europe

En Grande-Bretagne, les fonctionnaires ont mené une grève générale le 30 novembre pour sauver la retraite (désormais à 67 ans) et l’école.
En Belgique, le pays a eu la chance de ne pas avoir de gouvernement pendant 600 jours. À peine nommé, le nouveau gouvernement Di Rupo (un « socialiste » wallon) prend la décision de s’aligner sur le consensus libéral européen et de reporter l’âge de la retraite à 65 ans. Du coup, une grève générale a paralysé le secteur public et les transports. Cette fois-ci, Flandre et Wallonie étaient unies.

Pierre Stambul


Brèves

7 juillet - RELAXE POUR ELIE DOMOTA !

Message de soutien d’Émancipation à Élie Domota
Le syndicaliste guadeloupéen Élie Domota, (...)

14 février - Réunion publique - Jeudi 23 février à 19h - Alep : un tournant ?

Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales
Réunion publique avec :
Ziad (...)