Un mois dans le monde

dimanche 19 mai 2013

Bangladesh

Les propriétaires de l’industrie textile en Occident ont supprimé des centaines de milliers d’emplois pour « délocaliser  » dans des pays où le travail ne coà»te rien (salaire minimum 28 euros par mois au Bangladesh) et où la répression casse toute volonté ouvrière de s’organiser. L’écroulement d’un immeuble qui abritait « illégalement  » une gigantesque usine textile dans la banlieue de Dacca a fait des centaines de mortEs et de disparuEs. Il y avait déjàeu l’incendie de l’usine de Tazreen (novembre 2012) qui fabriquait des tee-shirts et des jeans et le sinistre bilan de 500 mortEs par incendie d’usines entre 2006 et 2011. La police a immédiatement réprimé sauvagement une manifestation ouvrière de colère. Quelques mafieux locaux qui ont « optimisé les coà»ts  » en utilisant cet immeuble branlant seront peut-être inquiétés mais pas les donneurs d’ordre : ils s’appellent Wall Mart, Auchan, Carrefour … Répondront-ils un jour de ces crimes ?

Nigéria

Le groupe Boko Haram est certes un groupe fanatisé qui pratique le nettoyage ethnique dans le nord déshérité du Nigéria. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les méthodes utilisées pour « l’éradiquer  » ne peuvent que le renforcer : àla recherche d’un chef de Boko Haram, l’armée nigériane a détruit la localité de Baga au bord du lac Tchad. Bilan : plus de 180 mortEs, civilEs en grande majorité, et le chef recherché est introuvable. Ces atrocités rappellent celles qui ont jalonné l’histoire récente de l’Afghanistan avec une absence totale « d’efficacité  ».

Ex-Yougoslavie

En enquêtant sur l’assassinat il y a dix ans du Premier ministre serbe Zoran Djindjic, le journaliste croate Domagoj Margetic a découvert de la dynamite. Au début des années1990, en pleine guerre yougoslave et alors que le nettoyage ethnique battait son plein, les deux chefs de guerre Tudjman et Milosevic se sont entendus pour placer ensemble environ 100 milliards d’euros « collectés  » en Croatie, en Serbie et auprès des diasporas dans différentes banques européennes et àChypre. Ils ont « recapitalisé  » deux banques yougoslaves situées àParis et Londres pour y placer leur trésor de guerre. Cet argent a alimenté le carnage et a été largement détourné par les familles Tudjman et Milosevic devenues très riches. On retrouve aujourd’hui une partie de ce pactole chez les propriétaires des réseaux de téléphone mobile.

L’Europe aurait pu être un contrepoids àcette barbarie mafieuse et elle plonge aujourd’hui de nombreux peuples dans la misère. Le parti de Tudjman est toujours mafieux (l’ancien Premier ministre Sanader est en prison pour corruption) mais il est devenu « proeuropéen  ». Moins de 30% des Croates ont participé aux élections de leurs députés au Parlement européen. C’est une preuve de plus que cette Europe libérale est de plus en plus vomie par les peuples.

Maroc

Le roi Mohamed VI n’est pas seulement le partenaire bienveillant de l’Union Européenne pour traquer les Sans Papiers ou réprimer les manifestations. En tant que président du conseil supérieur des oulémas, il a émis une fatwa qui requiert la peine de mort contre tout musulman qui renonce àsa religion.

Japon

Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on est encore stupéfait par l’amateurisme des « spécialistes  » du nucléaire japonais et par celui de la compagnie Tepco. Comme au moment de la catastrophe, le système de refroidissement de la centrale a été arrêté … cette fois-ci àcause d’un rat ! Au passage, les fuites d’eau contaminées se multiplient aussi bien dans le sol que dans l’Océan qui vient de « recevoir  » 120 tonnes d’eau fortement radioactive.

Guatemala

Le procès pour génocide de l’ancien dictateur Rios Montt a été annulé pour « vice de forme  ». Celui-ci qui a 87 ans est responsable de 200000 morts, essentiellement amérindiens pendant la période où il était au pouvoir (1982-83). L’impunité de ce dictateur formé par la CIA vient du fait que ses complices sont revenus au pouvoir.

Venezuela

La droite vénézuélienne menée par le plus grand capitaliste du pays a certes progressé, mais, même sans Chavez, elle a été battue. Elle a aussitôt tenté avec des manifestants armés un coup d’état. Les 7 morts sont tous des partisans du nouveau président Maduro.

Israë l/Palestine

Le prisonnier palestinien Abou Hamdiyeh était un membre du Fatah arrêté en 2002 et condamné àla prison àvie. Il est mort à64 ans d’un cancer. Les autorités israéliennes ont refusé de le soigner. Un autre prisonnier, Samir Issawi en grève de la faim et sous perfusion depuis 9 mois, a obtenu une promesse de libération prochaine.

Dans la vallée du Jourdain, un campement de bédouins palestiniens a été détruit par les bulldozers. Le gouvernement français qui avait financé ce campement a protesté. Par contre ce même gouvernement continue de tergiverser sur la question de l’obligation qui serait faite àIsraë l d’étiqueter les produits des colonies. Fabius a dit qu’il attendait une décision européenne unanime … qui n’aura bien sà»r jamais lieu.

En Grande-Bretagne, l’équivalent anglais du CRIF qui attaquait en justice le plus grand syndicat universitaire a perdu son procès : le jugement établit que « l’amour pour l’Etat d’Israë l n’est pas un caractère intrinsèque chez les Juifs  ».

En France, la compagnie Air France a été condamnée àverser de lourdes indemnités. Elle avait demandé àune passagère en partance pour la Palestine si elle était juive et lui avait refusé l’embarquement. La SNCF ne vaut pas mieux : lors de la visite en mars de Shimon Pérès àParis, elle a délibérément écarté du dispositif « d’accueil  » tous les employés présumés musulmans.

Pierre Stambul


Brèves

8 décembre 2017 - Réunion publique - jeudi 14 décembre à19h - Après les récentes défaites de Daesh, où va la Syrie ?

Réunion publique avec :
Joseph Daher, militant syrien originaire d’Alep
Sakher Achawi, (...)

7 juillet 2017 - RELAXE POUR ELIE DOMOTA !

Message de soutien d’Émancipation à Élie Domota
Le syndicaliste guadeloupéen Élie Domota, (...)

14 février 2017 - Réunion publique - Jeudi 23 février à19h - Alep : un tournant ?

Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales
Réunion publique avec :
Ziad (...)