Contre l’apartheid israélien - Boycott, Désinvestissement, Sanctions

jeudi 19 septembre 2013

Ci-dessous le texte adopté par l’AG statutaire annuelle d’Émancipation tenue àAvignon. Face àla poursuite et àl’accentuation de la politique de l’État d’Israë l, la solidarité avec la lutte du peuple palestinien doit elle aussi s’accentuer.

Alors que 50% de la population entre Méditerranée et Jourdain est palestinienne, l’occupant a morcelé la Palestine. Le gouvernement Nétanyahou-Lieberman a relancé la colonisation en Cisjordanie et àJérusalem-Est. Les incursions armées et les exécutions extrajudiciaires se multiplient àGaza.

Les Bédouins du Néguev qui sont pourtant théoriquement citoyens israéliens sont chassés de leurs terres et régulièrement expulsés. Le KKL (Fond National Juif) détruit régulièrement leurs villages. Le plan Prawer vient d’être voté àla Knesset (le Parlement israélien). Il prévoit l’expulsion définitive des Bédouins d’une large partie de leurs terres.

750000 PalestinienNEs ont connu la prison depuis 1967. Il y a aujourd’hui 5000 prisonnierEs politiques. Ils/elles subissent la détention administrative c’est-à-dire un emprisonnement sans jugement ni avocatE pouvant être reconduit plusieurs fois. Ils/elles subissent aussi la torture et l’isolement. Les prisonnierEs ont multiplié les grèves de la faim pour être traitéEs dignement.

En 2005, 172 associations palestiniennes, constatant la complicité des dirigeants occidentaux et le refus de l’ONU de sanctionner l’occupant, ont lancé un appel mondial au BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) contre l’État d’Israë l sur trois grandes revendications :

  • La fin de l’occupation et de la colonisation, le démantèlement du mur, , la libération des prisonnierEs.
  • L’égalité des droits pour les PalestinienNEs d’Israë l.
  • Le droit au retour des réfugiéEs palestinienNEs.

Émancipation dénonce l’apartheid israélien et la destruction de la société palestinienne. Elle fait sien l’appel de 2005. Elle soutient les Bédouins du Néguev qui luttent pour rester sur leurs terres. Elle soutient les comités populaires qui luttent contre le mur, balafre de la Cisjordanie. Elle soutient les prisonnierEs.

Émancipation appelle àgénéraliser la campagne BDS. Il s’agit d’un boycott total économique, politique, commercial, culturel, universitaire, syndical, sportif àl’image du boycott contre l’Afrique du Sud àl’époque de l’apartheid… Ce boycott doit toucher toutes les entreprises qui font des profits avec la colonisation : Orange, Véolia, Alsthom, Caterpillar … Le BDS a déjàremporté de nombreux succès, obligeant des pays ou des entreprises àrompre leurs relations avec Israë l.

Émancipation soutient touTEs les militantEs pousuiviEs pour des actions BDS et exige leur relaxe.

Émancipation soutient la campagne contre la compagnie Méhadrin, dont le siège est àChâteaurenard, qui commercialise en Europe les produits agricoles israéliens. Depuis le rehaussement des relations économiques entre l’Union Européenne et Israë l, ces produits arrivent détaxés. Une première marche a eu lieu le 29 juin d’Avignon àChâteaurenard. D’autres suivront.

Émancipation décide d’adhérer àla campagne BDS-France et appelle l’ensemble du mouvement syndical àfaire de même.

Avignon, le 14 juillet 2013


Brèves

8 décembre 2017 - Réunion publique - jeudi 14 décembre à19h - Après les récentes défaites de Daesh, où va la Syrie ?

Réunion publique avec :
Joseph Daher, militant syrien originaire d’Alep
Sakher Achawi, (...)

7 juillet 2017 - RELAXE POUR ELIE DOMOTA !

Message de soutien d’Émancipation à Élie Domota
Le syndicaliste guadeloupéen Élie Domota, (...)

14 février 2017 - Réunion publique - Jeudi 23 février à19h - Alep : un tournant ?

Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales
Réunion publique avec :
Ziad (...)