Un mois dans le monde

dimanche 24 novembre 2013
par  Catherine

Lampedusa

Les centaines de noyéEs n’auront pas « ému » longtemps les dirigeantEs européenNEs. Les rescapéEs ne seront pas régulariséEs. Les passagerEs des autres rafiots seront internéEs et expulséEs. Lampedusa continuera à être un gigantesque cimetière marin. L’Europe a qualifié (ce qui est évident) feu Kadhafi et Assad comme des dictateurs assassins. Or celles et ceux qui arrivent dans les pires conditions à Lampedusa ou à Malte sont essentiellement syriens ou libyens. Mais le droit d’asile est devenu impossible à obtenir dans l’Europe de Schengen (plus de 85% de refus). Et Hollande annonce qu’il va permettre à 500 Syriens de venir en France quand il y a plusieurs millions de réfugiés.
À l’Ouest de la Méditerranée, plusieurs de centaines de migrants venus d’Afrique Noire ont pris d’assaut la barrière qui sépare le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla. Un tiers ont réussi à passer.

Kosovo express

L’expulsion de Leonarda et de sa famille est une infamie et Valls, en marchant sur le chemin idéologique tracé il y a plus de 30 ans par Le Pen, alimente le vote FN. Sur les Roms kosovars, il y a en plus une responsabilité écrasante de l’Europe dans leur situation. Quand il y avait une seule Yougoslavie, les Roms avaient une nationalité. Maintenant qu’il y en a 7, ils/elles sont étrangerEs partout. Les troupes occidentales ont « libéré » le Kosovo des massacres que les troupes de Milosevic y commettaient. Sauf qu’elles ont installé à la tête du Kosovo, une milice raciste (l’UCK) dont les dirigeants sont aujourd’hui inculpés de trafic d’organes prélevés sur des prisonniers. À Mitrovica, les troupes de l’ONU gardent le pont sur l’Ibar qui sépare la zone serbe de la zone albanaise. Sauf que les Roms sont des étrangers dans leur propre pays et n’ont été reconnus ni par les Serbes, ni par les Albanais. Ni par l’Europe où vivent 80% de Roms. Quel scandale !

Inégalité

« Je conçois dans l’espèce humaine deux sortes d’inégalités ; l’une, que j’appelle naturelle ou physique, parce qu’elle est établie par la nature (…), l’autre, qu’on peut appeler inégalité morale ou politique, parce qu’elle dépend d’une sorte de convention, et qu’elle est établie, ou du moins autorisée par le consentement des hommes. Celle-ci consiste dans les différents privilèges, dont quelques-uns jouissent, au préjudice des autres ; comme d’être plus riches, plus honorés, plus puissants qu’eux, ou même de s’en faire obéir. » Ce texte de Rousseau date de 1755. Aujourd’hui, la situation a considérablement empiré. D’après une étude d’une banque (le Crédit suisse), le patrimoine mondial a augmenté de 68% en 10 ans. Les 1% les plus riches possèdent 46% du patrimoine mondial et les 2/3 les plus pauvres en ont 3%. On attend quoi pour faire la révolution ?

Norvège

L’assassin Breivik a gagné. À l’issue des dernières élections, le « parti du progrès », formation populiste farouchement « anti-immigrés » entre au gouvernement en coalition avec les conservateurs. La Norvège est un des pays les plus riches du monde avec des réserves financières colossales (ce qui n’empêche pas l’émergence de la pauvreté).

Russie

À la suite d’un assassinat dans la banlieue sud de Moscou, la rumeur a aussitôt enflé : « encore un vrai Russe tué par un non-slave ». les émeutiers s’en sont pris systématiquement à coups de barres de fer aux « Caucasiens » ou aux habitants des ex-républiques soviétiques de l’Asie Centrale. La police est intervenue … pour soutenir les émeutiers : 1200 immigréEs ont été rafléEs.

Soudan

Il y a 40 ans, le pays avait le PC et les syndicats les plus puissants d’Afrique. La répression et les massacres sont passés par là. La suppression des subventions à l’essence (dont le prix a augmenté de 60%) a déclenché dans tout le pays grèves et manifestations exigeant le départ du dictateur al-Bashir. Il y a des centaines de mortEs et de nombreuses arrestations.

Israël

Les élections municipales ont connu une très forte abstention. « Pays de cinglés » , tel est le commentaire du militant pacifiste Adam Keller. À Jérusalem, l’extrême droite laïque, menée par l’homme le plus riche du pays affrontait un autre attelage d’extrême droite, alliance du parti de Lieberman et du Shass, parti religieux séfarade. À Kyriat Arba, colonie qui domine Hébron, 2 candidats colons rivalisaient à coup de slogans racistes.
Le pays a connu la plus grosse « manifestation » de son histoire : des centaines de milliers de personnes ont suivi les obsèques du rabbin Ovadia Yossef, fondateur du Shass, aux déclarations pleines de nuances : « il faut annihiler les Arabes », « les goyim n’ont de place dans le monde que pour servir le peuple d’Israël », « les victimes de la Shoah sont la réincarnation de pécheurs des générations antérieures », « marcher entre deux femmes, c’est marcher entre deux ânes ». Et sur la catastrophe de la Nouvelle-Orléans : « là-bas, ce sont des nègres. Les nègres ont-ils apporté la Torah ? »
À Al Arakib près de Beersheva, village bédouin qui a déjà subi plus de 50 destructions, Sheikh Sayah Al-Turi qui anime la résistance a été arrêté. Le Parlement israélien est en train de voter en deuxième lecture la loi Prawer-Begibn qui va expulser 70000 Bédouins d’Israël et détruire leurs villages.
21 citoyens israéliens ont perdu devant la Cour Suprême. Sur leurs papiers d’identité, il est écrit « juif ». Ils demandaient qu’il y ait seulement « israélien ». Dans un Etat juif, c’est impossible.
Le président du Parlement européen vient de protester bien silencieusement contre l’interdiction signifiée à une délégation du Parlement d’entrer à Gaza pour enquêter sur la situation des réfugiés. Comme il n’y a pas de sanctions, Israël peut se permettre ce genre de provocation.
Dans ces conditions, on comprend mal pourquoi en France, la direction du PCF a accepté de rencontré le CRIF. C’est pourtant son président actuel (Cukierman) qui les avait traités de « vert-brun-rouge ».

Pierre Stambul


Brèves

8 décembre - Réunion publique - jeudi 14 décembre à 19h - Après les récentes défaites de Daesh, où va la Syrie ?

Réunion publique avec :
Joseph Daher, militant syrien originaire d’Alep
Sakher Achawi, (...)

7 juillet - RELAXE POUR ELIE DOMOTA !

Message de soutien d’Émancipation à Élie Domota
Le syndicaliste guadeloupéen Élie Domota, (...)

14 février - Réunion publique - Jeudi 23 février à 19h - Alep : un tournant ?

Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales
Réunion publique avec :
Ziad (...)