Retrait du projet “d’évaluation” des personnels enseignants !

vendredi 2 septembre 2016

La mise en place de la loi de “refondation” de l’école (2013) impose la redéfinition du métier d’enseignant en “missions”. Le décret sur les obligations de service de 2014 a permis de rendre “contrôlables” par le chef d’établissement toute une série de tâches en plus des heures d’enseignement devant élèves, ouvrant ainsi la porte à une redéfinition totale du métier. Le gouvernement prévoit une nouvelle évaluation des personnels enseignants avec laquelle il entend aller jusqu’au bout de la refonte totale du système d’enseignement. À la clé, il y a la destruction du métier et des garanties statutaires.

Cette réforme de l’évaluation associée à une modification des rythmes d’avancement et à un mirage de revalorisation salariale s’inscrit dans l’application du protocole sur les Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) : l’objectif est d’instaurer de véritables outils de ressources humaines.

Les négociations engagées par le gouvernement en juin-juillet se sont tenues sur la base des documents transmis aux directions syndicales : ils définissent clairement cette nouvelle évaluation.



Navigation

Brèves de la rubrique