Débat avec Jean-Marc Rouillan

mercredi 10 janvier

Le samedi 13 janvier à 14h

Jean-Marc Rouillan sera à l’EDMP au 8 Impasse Crozatier Paris 12ème

pour parler de ses livres et du monde qui ne tourne pas rond.

Jean-Marc Rouillan a toujours écrit, des textes, des tracts, des livres. Pendant le temps forcé des 28 ans de prison il a dit la prison de l’intérieur « Je hais les matins », mais il a aussi bariolé, pour les rendre visibles, les barreaux du monde au dehors « La part des loups », « le capital humain », et dépassé ainsi le deuxième, troisième, quatrième mur par et pour nous tous et toutes qui pourrions nous croire libres.

De ses explorations avec un coup d’œil sur le rétro autorisé, il ramène une trilogie « De mémoire… » et se permet des escapades du dedans « Lettres à Jules ». Remis en liberté, très provisoire, il confronte une nouvelle trilogie « Autopsie du dehors » « Le Tricard, Chronique du dehors d’un interdit de séjour », « Le Rat empoisonné ». Aux injonctions, il répond par un « Je regrette  » étendu sur la même corde à linge que le « Je me souviens… » de Georges Pérec.

Jean-Marc Rouillan n’a toujours pas le droit de transmettre une partie de son expérience, d’en faire un bilan, il sait que le pouvoir aime à le cueillir à chaque coin de déclaration papier ou radio, mais pour autant il ne se déguise pas pour un grand oral qu’il faudrait policer pour le regard de Big Brother. En mouvement signifie pour lui en lutte, et l’horizon, celui de l’humanité donc le sien, ne serait-il pas encore et pour longtemps celui de la lutte des classes ?

Beaucoup à dire, à échanger, à lire, à relier pour cette rencontre à Notre librairie coopérative, l’EDMP.