Archives de
Mois : avril 2020

19 février 2020, attentat raciste à Hanau

19 février 2020, attentat raciste à Hanau

Vu d’Allemagne Hanau, c’est une ville d’environ 100 000 habitant·es à 80 km de chez moi. Ce n’est pas, comme Gießen, une ville universitaire, c’est une ville qui connut un certain essor grâce à l’industrie. La moitié de la population a ce qu’on appelle “einen Migrationshintergrund”. On pourrait traduire par “La moitié de la population est issue de l’immigration”. L’emploi industriel n’a plus l’importance qu’il a eu, les ouvrier·es d’autrefois sont en retraite, leurs enfants ouvrent des kiosques, des Döner, et,…

Lire la suite Lire la suite

Traversée de décembre à l’Opéra de Paris

Traversée de décembre à l’Opéra de Paris

Mois des lumières, des couleurs, des fêtes programmées, le mois de décembre à l’Opéra de Paris ne déroge pas à l’injonction de l’éclat. C’est éminemment le mois des grandes recettes, de l’enchantement, du spectaculaire à prix élevé. Trois œuvres sont à l’affiche ce mois de décembre 2019 : Le Parc à Garnier (Preljocaj/Mozart) ; Le Prince Igor (Kosky/Borodine), nouvelle création de Bastille ; et Raymonda (Petipa-Noureev/ Glazounov), également joué à Bastille. Comme chaque fin d’année désormais, et depuis une bonne…

Lire la suite Lire la suite

DOSSIER CORONAVIRUS

DOSSIER CORONAVIRUS

Dossier complet à télécharger Le monde malade du capitalisme et du néolibéralisme autant que du coronavirus La pandémie de COVID-19 est un drame pour celles et ceux qu’elle frappe et tue, mais aussi pour les soignant-es qui après s’être battu-es pendant un an et demi, en vain contre les difficultés annoncées de l’hôpital, ne comptent ni leur temps, ni leur courage pour sauver des vies. C’est aussi une catastrophe pour nombre de travailleur.euses, les plus précaires, les “sans”, pour les…

Lire la suite Lire la suite

Surtout ne pas baisser la garde

Surtout ne pas baisser la garde

Dossier Renforcer ou ajouter un certain nombre de revendications à celles déjà popularisées dans les luttes récentes = Le retrait de l’état d’urgence sanitaire. = La satisfaction immédiate des revendications des coordinations inter-urgence et inter-hôpitaux et “ce quel qu’en soit le coût” ; l’exigence du “choc d’attractivité” qui rejoint celle des soignant·es italien·nes pour la grève générale du 25 mars (cf. encadré page XII). = Suppression du comité “scientifique” sur le coronavirus et son remplacement par un comité de personnels de…

Lire la suite Lire la suite

Pendant le confinement la guerre de classe se poursuit

Pendant le confinement la guerre de classe se poursuit

Dossier Le patronat et les hiérarchies du public utilisent la crise et les facilités des lois travail et ordonnances Macron pour licencier et virer les précaires, comme dans la culture à la BPI et à l’INRAP… Le report du débat parlementaire sur la loi sur les retraites à points et sur l’application de la réforme du chômage était inévitable dans le contexte des mesures exceptionnelles liées au Covid-19, et aussi pour donner l’illusion d’un minimum de consensus social et pour…

Lire la suite Lire la suite

La gestion de la crise

La gestion de la crise

Dossier La gestion erratique de cette crise par Macron, dictée par des impératifs, idéologiques, économiques et électoralistes est criminelle et liberticide. Dans son discours de “chef des armées rassembleur” à Mulhouse, Macron a dénoncé les germes de division au sujet des masques, des tests, des lits, des médicaments, tout ce sur quoi il devra rendre des comptes. Et il a tenté de s’inclure, avec le gouvernement, dans les cercles (on ne sait pas trop à quel niveau… certainement au centre)…

Lire la suite Lire la suite

Une épidémie grave, mais qui aurait pu être contenue

Une épidémie grave, mais qui aurait pu être contenue

Dossier Le covid-19 est bien plus grave que la grippe, mais à la portée de réponses rapides et cohérentes Le virus “SARS-CoV-2”, abréviation de Severe Acute Respiratory Syndrome Coronavirus 2, est une souche récente de Coronavirus, identifiée et séquencée voilà un peu plus de deux mois, stable pour l’instant. Dans l’état actuel des connaissances, due en grande partie aux praticien·nes et chercheur·es chinois·es – qu’il est contre-productif (et méprisant voire raciste) de ne pas prendre au sérieux – ce virus…

Lire la suite Lire la suite

Le monde malade du capitalisme autant que du coronavirus

Le monde malade du capitalisme autant que du coronavirus

Dossier La pandémie de Covid-19 est un drame pour celles et ceux qu’elle frappe et tue, mais aussi pour les soignant·es qui après s’être battu·es un an et demi, en vain contre les difficultés annoncées de l’hôpital, ne comptent ni leur temps, ni leur courage pour sauver des vies. C’est aussi une catastrophe pour nombre de travailleur.euses, les plus précaires, les “sans”, pour les libertés, les conditions de vie, de travail, d’études, avec le confinement et les mesures d’exceptions liberticides…

Lire la suite Lire la suite

Étudiant·es en santé et en social réquisitionné·es, pas bénévoles !

Étudiant·es en santé et en social réquisitionné·es, pas bénévoles !

Dans l’erratum à la circulaire du 18 mars 2020, les ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur ont enfin publicisé les conditions de réquisition des étudiant·es en santé. Nous y apprenons que tou·tes les étudiant·es en santé (médicale, paramédicale, pharmacie) ou dans les écoles du social, quel que soit leur niveau d’étude pourront être réquisitionné·es et seront indemnisé·es selon des modalités communiquées ultérieurement. Nous nous inquiétons tout d’abord de l’indemnisation dont il est question. Sans plus de précision, ils…

Lire la suite Lire la suite

“Tout est prêt”… pour la catastrophe !

“Tout est prêt”… pour la catastrophe !

Édito Les personnels de l’éducation, tout comme les élèves et les parents sont maintenant habitués. À chaque fois c’est la même rengaine : “tout est prêt !” ne cesse d’affirmer Blanquer dans ses déclarations. Profs et élèves en ont pris leur parti et, parce que “parfois il vaut mieux en rire”, les notes d’humour fleurissent au sujet du ministre et de ses déclarations impérieuses. Mais derrière cette considération faussement détendue se cache l’incompétence profonde du ministre qui s’est révélée encore plus catastrophique depuis…

Lire la suite Lire la suite