Communiqué de l’AG des personnels du lycée Maurice Janetti (St Maximin, 83)

Communiqué de l’AG des personnels du lycée Maurice Janetti (St Maximin, 83)

L’AG des personnels du lycée Janetti avec les syndicats CGT, FSU et SUD s’est réunie ce jeudi 1er avril, pour faire le point sur la situation suite aux annonces du président de la République.

Les personnels déplorent qu’une fois de plus, ces annonces officielles n’aient été précédées d’aucune préparation sérieuse. Les personnels considèrent que le gouvernement et le ministère portent une lourde responsabilité dans la situation actuelle, et ce depuis plusieurs mois :
– en ayant refusé de répondre aux revendications des personnels hospitaliers.
– en ayant refusé de mettre en place un plan d’urgence dans l’éducation, alors que de nombreux secteurs de la vie économique et sociale font l’objet de mesures d’urgence.
– en choisissant de laisser les équipes éducatives se « débrouiller » localement.

Dans cette situation, bien entendu les personnels feront le maximum dans le cadre de la « continuité pédagogique » pour permettre aux élèves de poursuivre leurs apprentissages. Ils et elles déplorent que bien peu de choses aient été faites pour tirer les leçons du premier épisode d’enseignement à distance : la fracture numérique n’a pas été résorbée, les outils numériques sont toujours aussi imparfaits.

Il n’est plus possible de continuer à prétendre que les apprentissages vont se continuer comme si de rien n’était, alors que depuis mars 2020 ils sont profondément perturbés. Il est plus que temps que les revendications exprimant les besoins éducatifs soient prises en compte :
– l’annulation du « Grand oral » : sa préparation était déjà très difficile, désormais cette épreuve ne peut être préparée correctement et elle met en difficulté aussi bien les élèves que personnels.
– dès maintenant l’aménagement des épreuves de juin en français et philosophie, voire leur suppression si la situation se dégrade.
– un plan d’urgence pour l’école publique : annulation des suppressions de postes, création des postes nécessaires (d’enseignant.es, AESH, Vie scolaire, agent.es régionaux, agent.es de laboratoire, personnels administratifs…) pour le rattrapage des retards éducatifs liés au confinement pour la rentrée 2021. Les moyens enlevés à notre lycée pour la rentrée 2021 doivent être restitués !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *