Communiqué : Le Service National Universel débarque en Meurthe et Moselle, l’opposition les attend de pied ferme !

Communiqué : Le Service National Universel débarque en Meurthe et Moselle, l’opposition les attend de pied ferme !

Collectif lorrain contre le Service National Universel

Après une première expérimentation du SNU, avec 2 000 jeunes volontaires qui s’est déroulée de façon calamiteuse en juin 2019, un abandon en cours de recrutement en 2020, l’entêtement pour le SNU reprend en 2021 alors que ce projet néfaste, qui vise à terme une obligation pour toute la jeunesse (mineure) dans sa quinzième ou seizième année (800 000 jeunes seront convoqués chaque année), est massivement rejeté par les collégiens, lycéens, leurs familles, les syndicats et les professionnels et bénévoles de l’éducation et de l’éducation populaire.

Cette année, du 21 juin au 2 juillet, avec environ 25 000 volontaires au niveau national, se dérouleront dans chaque département, des « séjours de cohésion ».

La Meurthe et Moselle va accueillir pour la première fois des recrues du SNU et de jeunes volontaires meurthe et mosellan.nes seront envoyés dans des départements voisins pour effectuer leur « service » vendu comme étant « un peu la colo, un peu le service militaire et un peu l’école » !

Le collectif Lorrain contre le SNU marquera, à cette occasion, son opposition ferme au projet gouvernemental du Service National Universel en organisant plusieurs actions publiques durant cette période du 21 juin au 2 juillet.

Nous disons haut et fort que nous ne voulons pas du  « Service National Universel » qui pose un certain nombre de problèmes à la jeunesse, aux familles, aux citoyennes et citoyens :
• autour des questions liées aux droits de l’enfant (il s’adresse à des mineur.es et engage l’autorité parentale),
• autour du coût qu’il représente, de son cadre, de son contenu et de ses objectifs,
• autour des valeurs et du projet de société qu’il sous-tend (obéissance, soumission, patriotisme exacerbé,… : caractéristiques d’une militarisation de la jeunesse).

Les organisations de jeunesse, partis politiques, associations, syndicats, mouvements d’éducation populaire et citoyen.nes qui composent le collectif lorrain contre le Service National Universel ont commencé à entreprendre, depuis février 2020, de nombreuses actions pour lutter  pour l’abandon du SNU et celles-ci se poursuivront : information de la jeunesse, des parents, des différents professionnels visés pour collaborer à ce dispositif, interpellation d’ élu.es et d’institutions, prévoir le soutien à celles et ceux qui, en conscience, refuseront de participer à ce service militarisé obligatoire…

Premières organisations membres du Collectif Lorrain Contre le SNU  :
• FCPE 54 – Libre Pensée 54 – Ligue des Droits de l’Homme (LDH Nancy) – Mouvement de la Paix  – Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN Nancy) – Mouvement de l’Objection de Conscience (MOC-Nancy) 
• CGT Educ’action – FSU 54 – Solidaires 54 – SUD Education Lorraine –  tendance intersyndicale Émancipation – UNEF
• Europe Ecologie Les Verts (EELV) – Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) – Parti Communiste Français Jeunes (PCF Jeunes ! ) – Union Communistes Libertaires (UCL-Nancy) ainsi que des parents, des grand-parents, des citoyennes et des citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *