Communiqué : le SNICS-FSU et la FCPE sont vent debout contre la violation du secret médical à L’École

Communiqué : le SNICS-FSU et la FCPE sont vent debout contre la violation du secret médical à L’École

En catimini, dans la nuit du 20 au 21 octobre, un amendement gouvernemental au projet de loi de vigilance sanitaire a été voté, autorisant la levée du secret médical à l’Ecole.

En effet, les directeurs d’école, les chefs d’établissement et les personnes qu’ils habilitent pourront avoir accès aux informations médicales relatives au statut vaccinal des élèves et à l’existence de tous les contacts.

Cet amendement scélérat, s’il était maintenu, ouvrirait une brèche dangereuse dans le secret médical.

Le système mis en œuvre actuellement repose sur les attestations des parents concernant le statut vaccinal de leurs enfants.

Nous dénonçons la rupture de confiance inadmissible de L’école républicaine du 21ème siècle à l’endroit des familles et parents.

Le gouvernement justifie la levée du secret médical pour éviter la fermeture des classes.

De qui se moque-t-on ?

L’École de la confiance dérape.

Épargnons les élèves qui sont déjà gravement affectés par cette crise sanitaire.

Le SNICS-FSU et la FCPE s’opposent à la levée du secret médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *