Sommaire

Sommaire

Chronique des sexismes ordinaires

#MeToo, tant qu’il le faudra Alors que nombre d’associations qui prennent en charge les victimes de violences sexuelles et sexistes témoignent de la libération de la parole et de son corollaire – la recrudescence de demandes d’aide – depuis #MeToo, les affaires dans les milieux les plus médiatisés (cinéma, journaux…) s’enchaînent. L’automne 2021 aura ainsi été marqué durement par la médiatisation des accusations qui visent PPDA, puissant animateur de TF1 accusé par 23 femmes d’agressions et violences sexuelles. Toutes les affaires (sauf une) ont été classées par le parquet de Nanterre le 24 juin dernier, au motif qu’il y a

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s’inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés