Une souscription pour L’Émancipation

Une souscription pour L’Émancipation

Cher·e lecteur·e,

Tu le sais aussi bien que nous, car tu fréquentes probablement de près ou de loin le militantisme : publier une revue militante est un engagement, au service d’un objectif de changement social et éducatif.

La presse militante est en crise, chaque année des revues disparaissent ou sont mises en difficulté. Les facteurs sont multiples : concurrence d’autres sources d’informations (qui ne remplacent pas l’élaboration politique et idéologique), difficultés du mouvement syndical et des mouvements sociaux de manière plus générale, augmentation des coûts qui impacte durement la presse indépendante des pouvoirs et des puissances d’argent.

Dans cette situation, malgré une stabilisation de ses abonnements, notre revue n’est pas non plus épargnée. Son équilibre financier – donc à terme son existence – est menacé.

Dès lors, nous faisons appel à la solidarité militante. Nous recevons régulièrement des encouragements d’abonné·es et de lecteur·es ; y compris quand ils/elles sont en désaccord avec le contenu de certains articles, l’intérêt qu’ils/elles y trouvent est peu contesté.

Nous rappellerons ici sans insister davantage qu’il est très rare de trouver des revues qui croisent les engagements militants, y compris dans le cas d’appartenances syndicales diverses… dans un contexte où les tendances au cloisonnement sont de plus en plus fortes.

Nous ne reviendrons pas longuement non plus sur d’autres particularités de notre revue (voir encadré page 36), ni sur l’héritage historique qu’elle représente pour le syndicalisme enseignant. Ni sur le fait que cette revue est aussi en lien avec une réalité militante plus globale : intervention syndicale, participation de camarades aux différentes luttes, implication dans l’EDMP, un des rares lieux militants bénévoles et financièrement indépendants à Paris.

Nous ouvrons donc une souscription pour défendre la revue L’Émancipation syndicale et pédagogique. Cette souscription est permanente, au sens où elle durera au moins sur l’année scolaire en cours. Tous les dons même modestes (nous n’ignorons pas le recul du pouvoir d’achat de la population), sont les bienvenus : si nous ne croyons pas à la théorie du “ruissellement”, en revanche comme militant·es nous savons que c’est le collectif qui fait la force.

L’équipe de L’Émancipation

Pour participer : https://www.lepotsolidaire.fr/pot/6x2ztgk8

(n’hésite pas à prendre contact avec le trésorier de la revue – coordonnées indiquées ci-dessous pour toute question pratique ou complément d’information).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *