Archives de
Mois : janvier 2022

Communiqué unitaire : Le gouvernement doit répondre : préparons une grève massive jeudi 27 janvier !

Communiqué unitaire : Le gouvernement doit répondre : préparons une grève massive jeudi 27 janvier !

La journée de grève et de manifestation du 13 janvier a bousculé le gouvernement. Celle-ci a contraint le premier ministre à recevoir les organisations syndicales et la FCPE, à faire de premières annonces et à entamer des discussions avec les organisations syndicales. Pour autant les réponses ne sont pas à la hauteur de la colère qui s’est exprimée. En outre, le refus de dialogue avec les organisations syndicales lycéennes est incompréhensible et les discussions avec le CNVL insuffisantes et précipitées….

Lire la suite Lire la suite

Notre librairie (janvier 2022)

Notre librairie (janvier 2022)

Terreur d’État et militarisation de la Police Dans la pénombre sécuritaire de l’époque, la question de la répression est devenue centrale. Sur fond d’écrasement de toutes les oppositions et d’états d’urgence illimités, il est désormais largement admis que le pouvoir ne tient que par sa police. Si la question du maintien de l’ordre est désormais sur le devant de la scène médiatique, il s’agit de l’aboutissement d’un processus qui s’étend sur plusieurs décennies, dont les banlieues, puis les protestations indociles…

Lire la suite Lire la suite

Un mois dans le monde (janvier 2022)

Un mois dans le monde (janvier 2022)

Congo Quand Che Guevara est venu en 1965 au Congo aider la rébellion “marxiste”, il avait été écœuré par le manque de préparation, les divisions, l’absence de fiabilité des dirigeants et était vite reparti. Des décennies plus tard, Laurent-Désiré Kabila, un des dirigeants de cette rébellion, a mis fin à la dictature de Mobutu. Et il est vite devenu un autocrate. Après son assassinat en 2001, dans une pure logique dynastique, c’est son fils Joseph qui lui a succédé. Comme…

Lire la suite Lire la suite

Après le 13 janvier, quelles suites pour les mobilisations ?

Après le 13 janvier, quelles suites pour les mobilisations ?

La CA nationale du SNES qui vient de s’achever, a débattu des perspectives de lutte, après la grève réussie du 13 janvier, grève inhabituelle car issue de la base. Ci-dessous et en pièce jointe, la motion présentée par la tendance Emancipation sur la questions des suites de l’action. Pour plus d’informations sur les débats de cette CA nationale du SNES, vous pouvez lire cet article. Motion Emancipation sur l’action Pour la CA Nationale du SNES, la situation de l’éducation, et…

Lire la suite Lire la suite

Projet d’accord sur la protection sociale complémentaire : c’est non !

Projet d’accord sur la protection sociale complémentaire : c’est non !

La CA nationale du SNES, qui vient de se dérouler, a débattu du mandat que devait se donner le syndicat concernant le projet d’accord gouvernemental sur la protection sociale complémentaire dans la Fonction publique. Ci-dessous et en pièce jointe, la motion commune déposée par les tendances URIS et Emancipation (4 pour, 6 refus de vote, 6 abstention, 49 contre). Pour plus de précisions sur les débats de cette CA nationale, vous pouvez consulter cet article. La direction du SNES (comme…

Lire la suite Lire la suite

échos de la CA nationale du SNES (janvier 2022)

échos de la CA nationale du SNES (janvier 2022)

La CA nationale du SNES s’est tenue mardi 18 et mercredi 19 janvier 2022. La journée de grève réussie du 13 janvier, pose la question d’organiser la mobilisation auto-organisée à partir de la base (et ne pas se satisfaire d’une journée isolée et des miettes annoncées par Castex et Blanquer). Par ailleurs, la CA nationale devant prendre position sur la signature (ou pas) du projet d’accord gouvernemental sur la protection sociale complémentaire : un conseil national de la FSU est…

Lire la suite Lire la suite

APPEL DE LA COORDINATION NATIONALE DE L’ÉDUCATION DIMANCHE 16 JANVIER 2022

APPEL DE LA COORDINATION NATIONALE DE L’ÉDUCATION DIMANCHE 16 JANVIER 2022

Après la mobilisation historique du 13 janvier, mais aussi deux semaines de luttes dans nombre d’écoles et établissements scolaires, la coordination nationale de l’Éducation du dimanche 16 janvier a rassemblé par conférence téléphonique des collègues de 12 académies, dont plusieurs collègues de la Coordination nationale des collectifs d’AED. Qu’annoncent Castex et Blanquer en réponse à cette mobilisation historique ? 4800 recrutements de précaires (3300 contractuels et 1500 AED), alors que depuis 2017 Blanquer a supprimé 7900 postes dans le second…

Lire la suite Lire la suite

Chronique des sexismes ordinaires (revue n°05 de janvier 2022)

Chronique des sexismes ordinaires (revue n°05 de janvier 2022)

Un pas de plus pour le langage inclusif La nouvelle fait couler beaucoup d’encre, et comme souvent on peut remercier les détracteurs de la langue inclusive de nous avoir appris, ce qui, sans eux, aurait sans doute mis plus de temps à être connu : le dictionnaire web du Robert a tout récemment ajouté à ses définitions le pronom “iel” et ses déclinaisons (iels, ielles…). “Pronom personnel sujet de la troisième personne du singulier et du pluriel, employé pour évoquer…

Lire la suite Lire la suite

Stopper l’offensive de Macron

Stopper l’offensive de Macron

(article du site d’Emancipation 69) Colère et lassitude s’expriment aujourd’hui, dans une situation intenable pour tous. Les personnels subissent des injonctions absurdes ou contradictoires, élèves comme enseignants payent les conséquences de la réforme du baccalauréat et de l’instauration du contrôle continu. Le manque de remplaçants conduit à de nombreuses fermetures de classes, et aggrave la fatigue des personnels. Le manque de moyens matériels contribue à l’exaspération et à l’épuisement général. Ce sont toutes les conséquences des attaques contre l’école et…

Lire la suite Lire la suite

MANIFESTE POUR LE DROIT DES ASSOCIATIONS DE CHOISIR LIBREMENT LES CAUSES QU’ELLES DÉFENDENT

MANIFESTE POUR LE DROIT DES ASSOCIATIONS DE CHOISIR LIBREMENT LES CAUSES QU’ELLES DÉFENDENT

Des associations sont dissoutes par le gouvernement au motif absurde que dénoncer une injustice ce serait justifier rétrospectivement – ou se rendre complice par avance – des actes violents, voire des actes de terrorisme, que d’autres ont commis ou commettront peut-être un jour en invoquant cette même injustice. « Sous couvert de dénoncer des actes d’islamophobie », lit-on en effet dans le décret de dissolution de la Coordination contre le racisme et l’islamophobie, cette association « distille[rait] un message incitant à percevoir les…

Lire la suite Lire la suite