Logo des articles un mois dans le monde: la terre centrée sur l’océan atlantique
En deux mois et demi de guerre d’anéantissement de la population de Gaza, l’occupant a tué plus de 30 000 personnes, en grande majorité des enfants et des femmes. 90 % de la population a été forcée de quitter son logement. 70 % des infrastructures sont détruites. Par exemple sur le port, il ne reste que sept bateaux contre 96 avant les bombardements. Les villes du Sud où, d’après l’armée israélienne, les réfugié·es du nord étaient convié·es, sont massivement bombardées. Non seulement les hôpitaux sont mis hors d’état de fonctionner, mais les personnels de direction (dont le directeur d’Al Shifa) sont arrêtés. Et

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s’inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés