Logo des articles un mois dans le monde: la terre centrée sur l’océan atlantique
Tous les jours, l’armée israélienne entre dans ce camp situé au nord de la Cisjordanie où Ariel Sharon avait réalisé le plus grand massacre de la deuxième Intifada. Elle détruit des maisons, elle défonce les rues, elle tue indistinctement. Mais le principal objectif militaire c’est… le Théâtre de la liberté. Ce théâtre fondé il y a plus de 30 ans par Arna Mer Khemis a acquis une renommée mondiale. La résistance y est culturelle. Intolérable. L’armée israélienne ne pouvait pas laisser des “animaux humains” faire du théâtre. Elle a arrêté tous les dirigeants de ce théâtre.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s’inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés